Les signaux de la veille ou de l'ouverture

La double rupture (ou rebond) haussière ou baissière du cours de clôture de la veille et du cours d’ouverture de la séance

- Des zones de support et de résistance intraday

Ecoutons Vincent : « A l’ouverture et dans les premières secondes ou minutes de cotation, en plus de l’observation des volumes et de la volatilité, je suis ces deux bornes de clôture/ouverture en comparant instantanément le dernier cours coté avec le cours d’ouverture au fixing de 9 :00 :00, et celui de la clôture de la veille à 17 :30 :00 au fixing de clôture.

Eventuellement, je peux remonter rapidement à la dernière séance, à cinq jours ou plus, pour voir s’il s’agit d’une zones de congestion ou de blocage de court terme déjà touchée récemment ? Je regarde également les plus haut et les plus bas de la journée, ou l’historique intraday en séance si j’ai encore un doute.

Les deux cours de clôture et d’ouverture sont les repères fixes qui me permettent d’évaluer le trend à très court terme sur la valeur ; il s’agit des supports ou des résistances qui, une fois cassés ou non (on parlera alors de rebond), vont donner la tendance intraday le plus souvent ; j’ai remarqué ça par l’expérience, l’observation, de façon empirique, sur plusieurs années. »

- Des signaux de renforcement et de confirmation

Ecoutons Vincent : « Si le cours d’ouverture est cassé à la hausse ou à la baisse, c’est un premier signal de tendance qui peut m’inciter à suivre en prenant une position pour voir ; si le cours de clôture de la précédente séance est a son tour cassé à la hausse ou à la baisse, c’est alors une confirmation forte de la tendance en cours qui va m’inciter à prendre position (renforcement-validation d’une opinion préalable). »

La simultanéité ou la succession de ruptures dans le même sens, à la hausse ou à la baisse, des cours de la clôture précédente [1] et de l’ouverture de séance [2], est un signal de force pour jouer la poursuite de tendance à très court terme ; même si cet indicateur est insuffisant en soi pour valider un mouvement, il va venir renforcer une intuition initiale de marché.

Par contre, le rebond sur ces droites horizontales considérées comme support ou résistance intraday, est un élément qui va renforcer l’opinion contraire : plus il y aura de rebonds intraday sur cette droite et plus elle sera validée.

- Illustration du rebond/rupture des cours d’ouverture/clôture de séance

Carnet d’ordres Oberthur Card System le 15 mars 2007 à 10 :13 :01

Vous pouvez vous entrainer au trading chez le courtier d'options www.topoption-fr.com. Sur le graphe d’OCS, on voit que la valeur ouvre à 5.37 euros, qu’elle passe tout de suite en-dessous de ce support intraday matérialisé par une droite horizontale qui devient, pour moi, un point de repère pour le reste de la séance (flèche numéro 1 http://www.abacibiz.com/broker-forex/interactivebrokers.html) ; elle remonte un peu en direction de son cours d’ouverture qui a changé de polarité en devenant une zone de résistance ; elle rebondit à la baisse sur cette droite horizontale en direction des 5.31 euros cours de clôture de la veille ; le vrai signal de baisse c’est le franchissement des 5.31 (flèche numéro 2) : c’est la double confirmation de la tendance intraday qui va m’inciter à shorter sur le titre autour des 5.30 euros ; mais il y a plein de faux signaux, car dans un marché haussier comme en ce moment, les baisses ne sont pas franches ; le volume, sans être anormal, est quand même un peu élevé par rapport aux séances précédentes, à presque 145000 titres échangés en milieu de matinée, ce qui renforce l’impression baissière sur titre (flèche numéro 3) ; rien a voir de particulier au niveau des dix dernières transactions : vitesse de déroulement de la bande passante normale, qui ne justifie aucune intervention a priori ?